TOAST ET CAFÉ: Hakim El Djazar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

02102012

Message 

TOAST ET CAFÉ: Hakim El Djazar




Dans ce témoignage, Hakim El Djazar, qui est depuis près de deux saisons en quelque sorte le protecteur de Paul Williams avec les Champions de Monaco, raconte que malgré les apparences qu'il lui est arrivé de ne pas dormir pendant deux jours avant certains matchs. Surtout les matchs dans lesquels il a dû affronter d'autres durs à cuire, comme avant un certain soir à London.

« Nous sommes le jour du match, je n'ai pas dormi, j'ai une dizaine de tasses de café turques dans le corps, je suis complètement disjoncté et j'ai des ballonements. Je me retrouve à me battre contre Darren Forbes, Noël ''The Brain'' Gates et Beniscott Jenner dans le même match. »

« En troisième après quelques boutades, au banc des punitions, je regarde de l'autre côté. Darren et Noël sont là a bout de souffle et j'ai le sentiment que c'est enfin terminé, c'est incroyable. Puis, après le match, dans le vestiaire, je délace avec peine mes patins malgré mes échimoses et le nez fracassé et les gars viennent me donner des tapes dans le dos. Paul vient me voir et me dit : "Beau travail Hakim t'as été super." Et devinez quoi? Deux jours plus tard, nous allons à Milan, où m'attendent Micky Ulasczyk, Seppi Wilson et Leo Manssini, et j'avoue que Kromo Taskalek ne laisse pas sa place non plus lorsque qu'il est en grogne. Pas de répis, c'est ça mon travail. »

Ou encore avant un match à Malmo.

« Je suis assis dans le vestiaire devant Paul et je sais que de l'autre côté il y a Josh Pavese et les fameux frères Wray et je sais que si quelque chose arrive, je dois être celui qui va ramener le balancier. Si je me fais assommer ou démolir le visage, c'est pas mal terminé pour moi, malgré que je peux compter sur Jangie et Borzeix de mon côté pour me donner un coup de main de temps à autre. »

Le jeune El Djazar connait son rôle, mais avoue qu'il a parfois des doutes.

« Un gars comme moi devrait survivre. Je ne suis pas Darren Forbes mais je mesure quand même 6' 4', et pèse 235 livres. Il a fallu que je jette les gants pas mal souvent pour atteindre la WEHA et je ne veux pas retourner dans les mineures. D'ailleurs je travaille très fort sur l'aspect défensif de mon jeu question de donner des cordes à mon arc et puis j'essaie de marquer quand l'occasion se présente. »

« Je ne peux pas dire combien de bouteilles d'arak j'ai prises seulement pour m'engourdir et me dire : "Hakim t'as pas mal." »


Dernière édition par Joshua Butts le Mar 2 Oct - 17:57, édité 1 fois (Raison : Correction du poids. S'cuse Hakim, pas voulu t'insulter.)

_________________
Dans mon temps ça frappait comme des mammouths!
avatar
Joshua Butts
Rookie

Poste : Chroniqueur
Nombre de messages : 28

http://ehlhockey.sportboard.net/f7-toast-cafe

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

TOAST ET CAFÉ: Hakim El Djazar :: Commentaires

avatar

Message le Mar 2 Oct - 15:32  Talachuk

Ça s'est du témoignage mon Hakim mais je lui suggère de retourner sur la balance car l'année passée il pesait seulement 235 lbs! Soit il y a une erreur de frappe dans l'article, soit qu'on a en face de nous un cas de doppage professionnel. T'a pas besoin d'essayer de te grossir mon Hakim car tu es déjà très talentueux.
On lui souhaite une longue et belle saison.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 2 Oct - 15:34  McLouis

J'imagine que c'est une faute frappe de Joshua, c'est pas le plus hot avec un ordi.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 2 Oct - 17:58  Joshua Butts

En effet, y pèse 235 et pas 325 lbs. Je devrais mettre moins Baileys dans mon café le matin.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 2 Oct - 18:26  Dalcroze

En effet, Hakim est un des jeunes durs à cuirs les plus demandés sur le plancher de danse dans la ligue. Ce n'était pourtant pas le cas quand il a commencé à jouer étant jeunes. Non seulement il finissait en tête des pointeurs de ses équipes (en Algérie, puis en France) mais aussi il nèavait pas à laisser tomber les gants.

Puis comme l'a si bien dit mon collègue Joshua, il a du ajouter des cordes à son arc. Sa robustesse naturelle et sa vitesse ont rendu la chose facile, et Bruxelles l'a repêché, avant qu'il atteigne Monaco.

À chaque été, il retourne à Bab Ezzouar (sa ville natale en Algérie) ou il parle aux jeunes, de l'importance d'avoir des rêves et d'essayer de les atteindre.

Bravo à Hakim.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 4 Oct - 20:59  Green

Un autre drogué qui voudrait jouer a London

Revenir en haut Aller en bas

Message   Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum